10 plantes toxiques que votre cheval doit éviter

Aujourd’hui nous allons parler d’un sujet qu’il faut surveiller de très près : les plantes toxiques.

Prendre soin de l’alimentation et la santé de nos chevaux doit être notre priorité absolue. Nous l’avons déjà commenté  dans d’autres posts. Par exemple, pour le bon développement de notre poulain.

En règle générale, notre cheval peut avoir une bonne alimentation grâce à la combinaison de fourrage et d’aliments pour animaux. En fait, ici vous pouvez voir notre catalogue d’aliments pour chevaux.

Le problème des chevaux qui se trouvent dans la nature est qu’ils cherchent sa propre nourriture. Ainsi, dans le cas où ils n’ont pas un fourrage suffisant dans leur alimentation, ils peuvent manger toute autre plante.

plantes toxiques chevaux

Baserriko

Comment vous avez sûrement deviné en lisant le titre du post, cette confusion peut provoquer que notre bien-aimé animal avale quelques plantes toxiques qui peuvent lui jouer un mauvais tour. Par conséquent, nous montrons ici une liste des 10 plantes toxiques que votre cheval doit éviter par tous les moyens.

Liste des 10 plantes toxiques pour nos chevaux

Ciguë

Il y a quelques mois la Ciguë a tué un mineur. Cette plante toxique est très commune dans les parcs et jardins. Elle est très semblable à des plantes comme, par exemple, le persil. Malgré son apparence agréable, la ciguë est une plante qui peut produire une mort rapide en mangeant de petites quantités, même deux jours après l’ingestion. Heureusement, elle n’est pas une plante à saveur attrayante pour le cheval, mais il peut la manger par hasard.

cigue

Joshua Mayer

If

L’arbre appelé If ou If noir, ainsi que ses fruits, est une autre plante toxique qui peut nuire gravement à notre cheval. C’est précisément sa toxicité qui a obligé les agriculteurs à couper ces arbres. Avec une très petite quantité, cet arbre peut causer la mort de notre animal. Pour nous faire une idée, un cheval peut mourir s’il mange entre 100 et 200 grammes de cette plante.

if

Nacho

Herbe de Saint-Jacques

Une autre plante toxique avec une belle apparence. Heureusement, son goût amer la rend peu appétissante pour les chevaux. Mais, soyez attentifspour que le cheval ne la mange pas mélangée avec le fourrage. Parmi les maladies provoquées par cette plante, nous trouvons la cirrhose du foie.

herbe saint jacques

Màrtainn MacDhòmhnaill

Laurier-rose

La Laurier-rose est une autre plante toxique qui peut provoquer de graves problèmes pour notre cheval et peut même causer un arrêt cardiaque. En outre, pour s’intoxiquer il n’a pas besoin d’une grande quantité de cette plante. Sur le plan positif, la saveur est très désagréable pour le cheval. Pourtant, comme dans les autres cas, il peut manger cette plante toxique si on la mélange avec le fourrage.

laurier rose

Manuel

Rhododendron

Le Rhododendron, un arbuste à feuilles persistantes, est une autre plante toxique qui peut affecter notre cheval. La toxine du rhododendron peut aussi causer la mort de l’animal et très rapidement, quelques heures après avoir ingéré la plante.

rhododendron

Maritè Toledo

Fougère mâle

La Fougère est une plante toxique qui est très agréable pour le palais des chevaux, vous devez donc être particulièrement prudent. Parmi les problèmes provoqués par cette plante, nous trouvons la destruction de la vitamine B de l’animal, avec les graves conséquences que cela peut causer.

fougere male

Serres Fortier

Séneçon jacobée

Le Séneçon est une autre plante toxique qui peut causer des dommages sérieux au cheval. Son venin peut détruire le foie du cheval, nous devons donc être très attentifs à cette plante.

seneçon jacobee

Manuel

La Digitale

Également connue sous le nom de Digitale pourpre, une plante dont la fleur est rose, avec une couleur très attirante mais qui a une toxine qui est particulièrement nocive pour le cheval. Parmi les effets que la Digitale peut provoquer nous trouvons les coliques ou l’entérite, en causant même la mort du cheval.

la digitale

Manuel

Belladone

La Belladone est une plante très utilisée dans la décoration des jardins, en raison de ses fleurs spectaculaires. Cependant, cette plante est particulièrement néfaste pour le cheval, elle peut produire des douleurs abdominales, de l’arythmie cardiaque, des tremblements musculaires ou de la cécité. Bien sûr, cette plante toxique peut également causer la mort.

belladone

WingsOfMan

Eupatoire blanche

L’Eupatoire, caractérisée par ses petites fleurs blanches, est une autre plante que notre cheval doit éviter par tous les moyens. Cette plante peut produire de la dépression et de la faiblesse chez les chevaux, ainsiqu’une insuffisance cardiaque ou hépatique, pouvant aller jusqu’à la mortplus ou moins une semaine après l’ingestion.

eupatoire blanche

BotanicayJardines

Comment éviter que notre cheval mange des plantes toxiques ?

Cette liste dont nous avons parlé ci-dessus pourrait être beaucoup plus large, donc nous devons maintenir toutes sortes de mesures pour que notre cheval n’avale jamais ces plantes.

En ce sens, nous vous offrons plusieurs conseils afin d’éviter l’ingestion des plantes toxiques.

Par exemple, si nous avons une immense prairie où l’animal se déplace et mange, nous devons analyser chacun des arbres que nous avons, en particulier, leurs baies.Nous devons veiller à ce queces arbres et leurs fruits ne soient pas toxiques.

Dans le cas où vos plantes ou fruits sont toxiques, nous pouvons opter pour éviter que les chevaux pâturent près de cette zone, ou même couper ces arbres.

En outre, nous devons réviser les fourrages du cheval, étant donné que beaucoup de plantes sèches peuvent être mélangéespendant le processus d’élaboration. La confiance dans les fournisseurs de fourrage doit être 100 % pour prendre soin de la santé de notre cheval.

Nous espérons que cet article vous a été utile.Attention ! Nous ne voulons pas créer de panique avec cela, étant donné que la plupart des plantes que l’on trouve sont parfaitement comestibles, mais il est toujours préférable de connaître et de savoir ce que votre cheval mange pour le garder sain et fort.

Pour notre part, rien de plus. La semaine prochaine, nous allons parler de l’importance de la présentation des aliments parce que oui, les chevaux, apprécient aussi la présentation. Si vous êtes intéressé, restez attentif à notre blog !

Partager!!!
facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *