Seabiscuit : Cheval pur-sang [les chevaux des films]

Depuis EquusLine nous voulons introduire un nouveau thème dans notre blog. Un thème qui est intéressant pour les amateurs des chevaux.

Nous parlons des… chevaux des films! Une façon originale de voir nos amis équins, souvent transformés en stars du grand écran. Si vous êtes un amoureux des chevaux et du cinéma,  vous aimerez ce post.

Nous allons commencer avec un film acclamé et que vous connaissez sûrement : Pur-sang, la légende de Seabiscuit. Ce film, réalisé en 2003 par Gary Ross, a été nominé à 7 Oscars. Ni plus, ni moins. À la fin, le film n’a obtenu aucun Oscar, mais peu importe. Seabiscuit est un film de référence sur le monde équestre qui bénéficie d’une grande troupe d’acteurs tels que Tobey Maguire, Jeff Bridges et Chris Cooper.

seabiscuit

Basé sur une histoire vraie, Seabiscuit était un cheval de course de la fin des années 1930 sans aucune aspiration et qui a fini par devenir un champion. Non seulement cela. Seabiscuit est devenu un symbole de lutte et d’espoir, un miroir dans lequel beaucoup d’américains se sont regardés pour faire face à la crise économique vécue à ce moment-là.

Le pur-sang, la race de Seabiscuit, un spécialiste des courses de chevaux

Vous vous êtes déjà demandé quelle est la race de Seabiscuit? C’est un pur-sang anglais, un cheval spécialement conçu pour lahaute compétition.

Et oui, vous avez lu correctement, il est conçu.

La race pur-sang n’est pas si lointaine dans le temps. Pour connaître son origine il faut remonter3 sièclesplus tôt, en Angleterre.

seabiscuit cheval pur sang

C’est alors queles jumentsanglaises et les étalons du Moyen Orientont été croisés. C’est-à-dire, un croisement avec des chevaux arabes, berbères ou akhal teke. Ce croisement voulait créer des chevaux spécialisés dans le galop. Aujourd’hui, ce cheval est aussi très capable dans les concours d’équitation.

En règle générale, le cheval pur-sang a tendance à avoir les cheveux bruns et il mesure environ 1,65 m. En ce qui concerne son poids, il pèse environ 500 kg.

Les acheteurs des chevaux pur-sang qui veulent un cheval gagnant reposent sur différentes questions. L’un de ces paramètres est la musculature. Avec plus de muscle, les pur-sang sont meilleurs chevaux pour les courses d’un mille, alors que ceux qui n’ont pas autant de concentration musculaire, leurs carrières parfaites sont supérieurs à cette distance.

Un autre aspect très important que les acheteurs de chevaux de course prennent en compte est le pedigree. Les enfants ou les petits-enfants de grands champions sont très précieux dans ce marché particulier.

Sans aller plus loin, le propre Seabiscuit était le petit-fils de Man o ‘ War, considéré comme le meilleur cheval de course pur-sang du 20ème siècle, le père et le grand-père d’autres grands champions de l’époque.

L’histoire de Seabiscuit, un authentique exemple de dépassement

Pour en savoir un peu plus sur ce film, il est nécessaire deconnaître le vrai protagoniste de cette histoire : le propre cheval. Nous avançons déjà que si vous n’avez pas vu le film et vous ne voulez pas de « spoiler », vous ne devez pas lire cette partie;).

De sparringà cheval gagnant

Seabiscuitest né en 1933. En dépit d’être le petit-fils de Man o ‘ War, le plus reconnu des chevaux pur-sang du XXe siècle, et d’avoir un grand potentiel, saparesse fait qu’il soit, au cours de ses premières années, le sparring d’un autre grand cheval et vainqueur de la Triple Couronne : Omaha.

Ce n’est pas avant l’arrivée d’un nouvel entraîneur – Tom Smith –et un nouveau jockey –Red Poolard–que Seabiscuit a commencé à ressortir, entre 1936 et 1937, il est devenu lechampionde plusieurs courses. En effet, en 1937, Seabiscuit est devenu le cheval qui a obtenu les bénéfices les plus élevés dans les courses.

histoire seabiscuit

L’ombre de son grand-père n’était pas la seule dalle qui pesait sur l’animal. Un autre fils de Man o ‘ War, WarAdmiral, a été le cheval de course pur-sang plus reconnu, avec seulement trois ans. En 1937, il fut nommé cheval de l’année après avoir obtenu la Triple Couronne.

Seabiscuit n’a pas rencontré War Admiral jusqu’au 1er novembre 1938, dans une confrontation directe qui est connue comme « la course du siècle ». Avec un autre coureur, en raison d’une blessure de Polard, Seabiscuit a gagné, lorsque toutes les prévisions indiquaient le contraire.

Maintenant, Seabiscuit fut couronné cheval de l’année, mais il lui fallait encore la victoire dans la course la plus prestigieuse du circuit équestre américain : le Santa Anita Handicap.

Une lésion qui annonçait la fin de sa carrière

Pour son malheur, Seabiscuit a été blessé lors d’une course. En particulier, il s’est cassé lesligaments de la patte avant gauche. À cette époque, beaucoup ont prédit sonretrait du circuit de courses.

Une fois de plus, Seabiscuit a surpris tout le monde. C’était un cheval d’une autre pâte. Pour cette raison, nous le montrons dans notre blog;).

seabiscuit film

Polard et Seabiscuit ont commencé leur récupération ensemble, ce qui démontre qu’une bonne relation avec son cavalier est très important pour un cheval de course.

Récupération, victoire et retraite

Au début de l’année 1940, le cheval et le cavalier étaient prêts pour la compétition. Encore une fois, les prévisions indiquaient qu’il ne pouvait pas supporter la haute compétition. Après plusieurs courses, il semblait que Saebiscuit n’arriverait pas à être un cheval gagnant une autre fois.

Comme vous pouvez déjà deviner, Seabiscuit n’a pas cédé à l’adversité. Il est revenu pour prouver qu’il était un cheval incroyable et après plusieurs courses, il a obtenu le très attendu Santa Anita Handicap.

Des mois plus tard, en avril 1940, c’était le moment de la retraite de ce formidable cheval. Après sa retraite, Seabiscuit était le cheval mieux rémunéré dans l’histoire des courses. Des dizaines de milliers de personnes se sont déplacées dans les années suivantes pour visiter le ranch de Ridgewood (Californie), la retraite dorée de Seabiscuit.

Seabiscuit, un cheval du grand écran

Vous ne le savez peut-être pas, mais ce n’était pas la première fois que l’histoire de Seabiscuit est apparue au grand écran. Deux ans après sa mort, en 1949,le film L’histoire de Seabiscuit, avec Shirley Temple, a été créé. Par ailleurs, le cheval qui apparaît dans le film était Sea Sovereign. Rien de plus et rien de moins que le fils de Seabiscuit.

Phrases de Seabiscuit

phrases film seabiscuit

Quelques-unes des phrases du film Seabiscuit qui nous montrent cette volonté d’amélioration, du cheval et de son cavalier :

« Parfois, quand quelqu’un de petit ne sait pas qu’il est petit, il peut accomplir de grandes choses. »

« Il ne faut pas jeter une vie par la fenêtreseulement parce qu’elle est un peu abimée. »

Il est clair que nous avons choisi pour ce premier post sur « les chevaux des films » une véritable légende. Un cheval qui reflète parfaitement les sentiments des gens de l’époque. Seabiscuit, comme beaucoup d’américains, est né pendantl’une des périodes économiques les plus difficiles de son pays.

Son engagement  et dévouement étaient parallèles à la récupération des États-Unis, en érigeant un symbole d’espoir pour beaucoup de gens.

Partager!!!
facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *